A la uneNews

Parcours d’une reine de beauté : Miss Togo 2018

ICHABATOU GNONGBO-TCHORO : MISS TOGO 2018

Avant tout propos, permettez-moi de vous remercier pour cette opportunité que vous m’offrez une fois de plus de m’exprimer au soir de mon mandat de reine de beauté de l’année 2018.

Je commencerai en précisant que le contenu du mandat d’une Miss élue se subdivise en trois points :

  • la poursuite de sa vie estudiantine ou professionnelle
  • l’exécution de ses missions à l’international
  • puis la poursuite ou la mise en place et l’exécution gestion d’un projet social.

En ce qui me concerne, je vous parlerai en premier de mon projet social relatif à l’identification et la prise en charge de femmes togolaises qui souffrent de la fistule obstétricale. La fistule obstétricale est une maladie qui survient à l’issue d’un accouchement difficile notamment l’accouchement par césarienne. Sa particularité réside dans l’attribution de maladie honteuse aux femmes qui en souffrent. Cette honte découle du fait qu’il se dégage des odeurs nauséabondes des parties génitales de ces femmes qui n’ont pas le courage la plupart du temps d’approcher les centres de santé pour se faire soigner.

La honte attribuée à ces femmes malades a donc été ma plus grande difficulté dans l’exécution de mon projet social parce que ces femmes refusaient de se déclarer afin de bénéficier d’une prise en charge appropriée. Il m’a fallu donc procéder à sensibilisation et à une écoute de proximité afin d’identifier certaines femmes qui ont accepté de se faire soigner. Ce n’est qu’à partir de ce moment que j’ai pu exécuter mon projet qui a été financé avec le soutien de sponsors français que j’ai rencontré lors de mes multiples séjours en Picardie.

Aujourd’hui, cinq femmes sont définitivement prises en charge par le Docteur KPATCHA (que je remercie au passage) de l’hôpital Sylvanus Olympio de Tokoin à l’issue d’opérations chirurgicales qui se sont toutes bien déroulées par la grâce de Dieu. Je peux vous dire que je suis fière et émue d’avoir pu aider à redonner le sourire et la joie de vivre à ces togolaises avec le soutien du Comité National Miss Togo et des sponsors.

En marge de l’exécution de mon projet social, j’ai poursuivi l’exécution du projet social de ma précédente Miss qui travaillait sur la réinsertion des prisonniers et la préservation de l’environnement. A ce titre, j’ai effectué des déplacements successifs à la prison civile de la ville Kara, celle de Tsévié et de Lomé. J’ai offert à cette occasion, des dons en vivres et non vivres aux détenus afin de leur redonner dans la mesure du possible le sourire d’une part et de faciliter leur réinsertion à l’issue de leur libération définitive et leur sortie de prison d’autre part.

Quant au deuxième point de mon mandat relatif l’exécution de missions à l’international, j’ai effectué en septembre 2018 une mission à Paris. Il s’agissait de la participation du Togo au salon du tourisme à la porte de Versailles. Ma participation s’y est traduite par l’animation du stand du Togo où j’étais l’attraction en ma qualité d’ambassadrice de la beauté togolaise et représentante de marque de mon pays le Togo que j’aime tant. Ce fut une expérience belle et surtout enrichissante parce que la destination « Togo » n’est pas autant prisée que d’autres pays alors que nous disposons de tellement d’atouts et sites touristiques. C’était l’un de mes arguments majeurs au cours du salon. En novembre de la même année, j’ai été l’invitée d’honneur de l’association Picardie à Amiens, une association qui soutient les initiatives médicales par la fourniture de dons et matériels médicaux.

J’ai également été invitée par l’association Picardie pour rendre visite et apporter de la chaleur à des retraités fortunés qui financent l’association. C’était pour moi une opportunité de découvrir des patrons d’entreprises et cadres propriétaires de grandes entreprises qui n’ont pas hésité à partager leurs expériences et leur générosité avec ma modeste personne mais surtout à enrichir mon carnet d’adresse. Ces personnes fortunées et généreuses n’hésitent pas à mettre la main à la poche et soutenir des projets qui leur sont soumis.

Malgré ces multiples occupations et voyages, je me suis promis de toujours me concentrer sur mes études. C’est à ce titre que j’ai effectué mon année académique de Master 1 Droit et fiscalité à l’ISDI (Institut Supérieur de Droit et d’interprétariat) avec sérieux. J’ai donc validé mon année et je me prépare pour la rentrée prochaine, où je me suis inscrite en Master 2 Droit de l’Entreprise. Pour la petite histoire, je commencerai mes cours le 1er Septembre prochain soit 4 jours après la passation de la couronne à la nouvelle Miss Togo 2019 (sourire).

Je profite également pour faire un clin d’œil à mes collègues étudiants de promotion avec qui j’ai remporté le Prix du meilleur mémoire à l’issue du concours de Génie en herbe du club OHADA en octobre 2018 à Abidjan. Ainsi donc, le troisième et dernier point de mon mandat de reine de beauté a été conforme à mes attentes et exigences.

Je tiens à faire un clin d’oeil à tous ces enfants orphelins à qui j’ai eu le privilège d’arracher un sourire et des rires à chaque fois j’effectuais des sorties officielles sur invitation de personnalités et ou d’ association qui sollicitaient mon soutien.

Je m’en voudrais de ne pas témoigner toute ma gratitude à ces dames de coeur que j’ai rencontré à l’occasion de la journée de la célébration des droits de la femme le 08 mars et qui m’ont dit :  » Ichabatou, tu es une Miss exemplaire et nous sommes fières de t’avoir parmi nous afin que tu inspires tes plus jeunes soeurs… » …C’est l’une des sorties officielles de la Miss Togo qui m’ont le plus marqué.
Voici donc en ces quelques mots mon parcours de Miss Togo 2018.

Merci beaucoup à vous et à tous les médias qui m’ont offert une occasion de m’exprimer et d’informer tous ceux qui me soutiennent et m’apprécient. Bon vent à la Miss Togo 2019 et merci au Comité National Miss Togo pour cette belle et excitante aventure .

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page